5 octobre, journée mondiale des enseignants

Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants

Le 5 octobre, comme chaque année depuis 1994, la Journée mondiale des enseignants commémore l’anniversaire de la signature de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant (1966) dont le 50ème anniversaire a été célébré l’an dernier. La Recommandation de 1966 constitue le principal cadre de référence portant sur les droits et les responsabilités des enseignants à l’échelle mondiale.

Cette année, la Journée mondiale des enseignants marque aussi le 20ème anniversaire de la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (1997).Cette catégorie de personnel est souvent oubliée dans les débats sur le statut des enseignants. À l’instar de leurs collègues du pré-primaire, du primaire et du secondaire, les enseignants de l’enseignement supérieur composent une profession qui nécessite des connaissances spécialisées, des aptitudes particulières et une compétence pédagogique.

En 2017, la Journée mondiale des enseignants aura pour thème « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants », faisant écho au thème de 2015 ; ce dernier, suite à l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable (ODD)(link is external) en septembre 2015, réaffirmait que l’autonomisation des enseignants constituait la première des priorités dans toutes les stratégies de développement et de l’éducation.

La Journée mondiale des enseignants est célébrée chaque année à travers le monde, réunissant les gouvernements, les organisations bilatérales et multilatérales, les ONG, des représentants du secteur privé, les enseignants et les experts du domaine de l’enseignement. Avec l’adoption de l’ODD 4 sur l’éducation et de la cible 4.c dédiée aux enseignants, reconnaissant le rôle clé qu’ils jouent dans l’accomplissement de l’Agenda Éducation 2030, cette Journée est devenue l’occasion de pointer les réalisations et de réfléchir aux moyens de s’attaquer aux défis qui subsistent dans la promotion de la profession enseignante, notamment que la pénurie aiguë d’enseignants. En effet, selon l’Institut de statistique de l’UNESCO, le monde aura besoin de 69 millions d’enseignants pour parvenir à l’universalisation de l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2030.

 

Article tiré du site Web de l’UNESCO

Les commentaires sont fermés.

404