Béatification de Frère James Miller

Le 3 décembre 2019

« C’est le zèle ardent que vous avez pour le salut des âmes de ceux que vous avez à instruire qui vous a fait entreprendre de vous sacrifier et de consommer toute votre vie pour leur donner une éducation chrétienne et pour leur procurer en ce monde la vie de la grâce et en l’autre la vie éternelle ». (MR 201,3,2)

Chers Frères et Lasalliens,

La béatification de Frère James Miller est une cause de grande joie pour les frères, les partenaires, les étudiants et tous les membres de la famille lasallienne. En réfléchissant sur la vie et le ministère de Frère James, contemplons consciemment la lumière du Christ et redoublons nos efforts pour partager la Bonne Nouvelle avec tous ceux que nous rencontrons.

Frère James {1944 – 1982) a été martyrisé le 13 février 1982 à Huehuetenango, Guatemala, où il sera béatifié le 7 décembre. Son assassinat a été une tentative futile d’éteindre la lumière du Christ et nous appelle à nous souvenir de ces innombrables autres personnes – catéchistes, agriculteurs, travailleurs de l’Église – dont la vie a été abrégée parce qu’ils se sont efforcés d’éveiller les gens à la dignité inhérente des filles et fils de Dieu.

Frère James s’est engagé pour le bien-être des jeunes qui lui étaient confiés, en particulier les jeunes autochtones à risque.

« lls (…) le respectaient comme un travailleur acharné qui prêchait par l’exemple plus que par la parole. Mais surtout, il partageait un dénominateur commun avec les pauvres indiens ruraux… Comme eux, il était un fermier qui aimait la terre ».1

Joslin, Paul, FSC in « Martyrs of Hope: Seven lJ.S. Missioners in Centrol America ».
Donna Whitson Brett and Edward T. Brett, Orbis Books, New York, 2018, p. 60.

La béatification de Frère James est la preuve que de grandes choses sont possibles à travers les activités ordinaires  de notre ministère d’éducation humaine et chrétienne.  Le martyre de Frère James nous appelle  à témoigner du Règne de Dieu et, comme tant d’autres passés et présents, à partager la lumière du Christ à tout prix.

Rendons grace à Dieu pour la vie et le ministère du Frère James et prions pour que l’Esprit Saint remplisse chacun de nous d’un zèle ardent pour le bien-etre de tous ceux qui expérimentent la lumière du Christ dans nos communautés éducatives lasalliennes.

Fraternellement ,

Frère Robert Schieler, FSC
Frère Supérieur

Note: cet article est tiré d’une publication du site de l’institut. Pour le consulter: Béatification de Frère James Miller

Les commentaires sont fermés.

404