Dans la série Présence de Dieu, les bénévoles parmi nous.

Dans la série Présence de Dieu, les bénévoles parmi nous.

               La présence de Dieu n’a jamais été aussi forte dans mon expérience d’éducateur professionnel qu’au moment où une tragédie est survenue dans notre école. Dans mes 12 ans comme éducateur lasallien, nous avons souvent été frappés par des tragédies. Nous avons eu des élèves qui sont morts dans des accidents d’automobiles, qui ont eu problèmes de santé et se sont suicidés. Des parents d’élèves sont morts prématurément aussi. Récemment, nous avons été victimes de feux qui nous ont contraints à fermer l’école pendant deux semaines, ces feux qui ont fait perdre la maison ou la propriété à beaucoup d’élèves et de professeurs. C’est étrange à dire, mais je n’ai jamais ressenti un aussi fort sentiment de communauté que lorsque des tragédies nous ont frappés. Pourquoi est-ce ainsi ?

               Ce n’est pas que les gens ne sont pas soucieux des autres et ne s’entraident pas quotidiennement. Ça se fait, et le plus extraordinaire est présent dans l’ordinaire. La tragédie peut cependant susciter le meilleur chez d’autres et démontrer la présence de Dieu de façon visible et vitale. L’occasion d’aider nos compagnons humains est tout simplement trop grande pour que nous résistions dans ces moments-là.

               M. Fred Rogers nous a raconté l’histoire suivante : « Quand j’étais jeune et que je voyais des choses effrayantes dans les nouvelles, ma mère me disait : ‘ Essaie de voir les bénévoles ; tu vas toujours trouver des gens qui aident.’ Aujourd’hui et surtout lors de désastres, je me rappelle les mots de ma mère et je me console lorsque je constate qu’il y a tant de bénévoles dans notre monde. » Ces bénévoles, dans chacun des cas qui me reviennent à l’esprit, étaient toujours présents. Lors de ces moments tragiques, beaucoup de professeurs se sont levés pour rassurer, commencer une prière, fournir des repas, étreindre, ajouter du temps pour les devoirs et poser la simple question : « Que puis-je faire pour vous venir en aide tout de suite? » Des élèves ont planifié des collectes de dons, écrit des cartes de réconfort, préparé des pancartes d’amour et demandé la simple question : « Que puis-je faire pour vous venir en aide tout de suite? »

               Quand il y a de la tension, du chagrin ou des jours sombres, le naturel, le beau et l’instinctif désir d’aider de ces étudiants et autres, désir basé sur l’amour du prochain, sont le plus grand phare d’espoir et de lumière. Le bénévole dans notre milieu est le Christ parmi nous. Le bénévole parmi nous est la présence physique de l’amour de Dieu et le signe que les bonnes relations sont prioritaires dans notre communauté lasallienne.     

               Qui sont les bénévoles chez vous ? Prenez quelques instants pour louer Dieu et les membres de votre communauté pour leur sainte présence parmi vous.

Andy Hodges

Justin-Siena High School, Napa, CA