Bibliographie de la pédagogie chez les Frères des Écoles chrétiennes

Cet instrument de travail tente de recenser les écrits traitant de la pédagogie chez les Frères des écoles chrétiennes dans le monde. Il est offert à tous ceux qui voudraient entreprendre des études sur l’histoire de la pédagogie dans notre institut. Je remercie à l’avance toute personne qui  me fournira des références pour l’augmenter.

Sont pris en compte les livres, les articles dans les revues, les chapitres dans les ouvrages collectifs, les mémoires de maîtrise, les thèses de doctorat et les sections d’ouvrages généraux comportant une section formellement identifiée à la pédagogie des Frères des écoles chrétiennes. Dans le cas des revues vouées spécifiquement à la pédagogie et produites par les Frères des écoles chrétiennes, on n’a recensé que le titre de la revue.

Pour les études générales – comme les biographies du fondateur – l’identification des sections qui nous intéressent repose sur la table des matières de l’imprimé ce qui est, jusqu’à un certain point, arbitraire : quelques pages consacrées à la pédagogie mais qui ne sont pas signalées formellement dans la table des matières échappent à cet inventaire. Le cas de Blain illustre ce problème : les rééditions, fin du 19e siècle, de sa biographie de 1733 comprennent une table des matières détaillée qui ne figure pas dans l’édition originale et, conséquemment, on trouvera ici des références au Blain fin du 19e siècle alors que c’est essentiellement la même matière que dans l’édition princeps.

Les études sont regroupées par régions où s’est exercée la démarche pédagogique des frères ce qui ne correspond pas toujours au pays d’origine de l’auteur; ainsi, les textes du frère belge Alexis-Marie Gochet consacrés à la didactique de la géographie sont classés dans la production française car ils sont publiés dans une revue française pendant la trentaine d’années de résidence de ce frère à la procure générale de Paris où il œuvre à la rédaction de manuels de géographie. Sous la formule «Institut» on retrouve les publications en pédagogie destinées, tout au moins théoriquement, aux frères dans tous les pays où ils oeuvrent. Ces écrits émanent soit de la Procure générale de Paris lorsque le siège de l’institut était en France ou en Belgique, soit du bureau des études lasalliennes de Rome créé après le transfert de la maison généralice dans cette ville.

Cette approche pose problème. Ainsi, le Bulletin des écoles chrétiennes s’adresse, en principe, à tous les frères mais un bon nombre des études qu’il offre décrivent une formule pédagogique dans tel ou tel pays; dans ces cas, ces textes ont été insérés dans la section propre à ce pays. Certains auteurs ont eu, plus que d’autres, un rayonnement international. Ainsi en est-il pour le frère Enrique Garcia Ahumada du Chili dont un bon nombre de ses études couvrent l’Amérique latine. Situation identique pour le frère Flavio Pajer, itialien, dont l’influence s’étend à l’ensemble de l’Europe comme en fait foi le titre de la revue numérique dont il est le responsable.

Les similitudes de langue peuvent ouvrir un champ d’influence dépassant le pays où l’étude a été publiée. Ainsi, un traité de pédagogie publié en Bolivie peut avoir été utilisé dans les écoles normales des pays hispanophones; on le retrouve néanmoins classé dans son pays d’édition où il fut d’abord utilisé.  Les mémoires de maîtrise et les de doctorat sont classés dans le pays où œuvre l’auteur car c’est là que son influence a pu d’abord se faire sentir. Lorsqu’un texte aborde plusieurs aspects de la pédagogie il est classé dans la section sur laquelle s’attarde l’auteur.

Les auteurs sont, en très grande partie membres de l’institut lorsqu’ils publient leur texte. Dans le cas contraire, leur nom est suivi d’un astérisque (*).

Paul Aubin,

2017-01-29

Pour consulter la bibliographie, on clique ici: Bibliographie de la pédagogie chez les F.É.C.

 

 

404