Lien vers l'extranet du Service éducatifs Lasalliens
    
Recherche Avancée
Rechercher 
mercredi 1 octobre 2014
 
 
DÉCÈS DU FRÈRE JOHN JOHNSTON
13 octobre 2007

11 octobre 2007

Aux Frères et aux membres de la Famille Lasallienne

C’est avec tristesse que je dois vous annoncer la mort du Frère John Johnston, notre cher et vénéré 25ème Supérieur Général.

Comme nous le savons tous, sa maladie commencée, il y a un peu plus d’un an, l’a obligé à modifier un calendrier déjà bien rempli d’activités au service de nombreux secteurs de l’Institut. Lorsqu’au mois de juillet, j’ai passé trois semaines avec lui à Memphis, sa volonté s’était tellement identifiée à celle de Dieu que son unique source d’encouragement était de répondre à son mystérieux dessein d’amour. «Qu’il soit fait comme Dieu le voudra» avait-il l’habitude de me dire.

Le Frère John Johnston a été un membre éminent de notre Institut. Il a profondément marqué les Frères et les Laïcs lasalliens du monde entier. D’abord, dans son District d’origine de Saint Louis, Missouri où il a exercé des responsabilités dans la formation des Jeunes Frères et où il a été Visiteur. Plus tard, comme Vicaire Général de l’Institut de 1976 à 1986 et comme Supérieur Général durant deux périodes de 1986 à 2000. Il fut aussi Vice-Président de l’USG (Union des Supérieurs Généraux) où il a toujours défendu avec force la valeur et la signification de la vocation de Frère dans l’Église. Il participa à trois Synodes, devenant même Secrétaire Adjoint de celui sur la Vie Consacrée. Au terme de ses mandats de Supérieur Général, il devint responsable du Département de l’Éducation de la Région lasallienne des USA-Toronto, responsable aussi d’une Fondation pour la Défense des Droits de l’Enfant et animateur de Retraites, d’Assemblées et de Rencontres de par le monde.

Je connaissais le Frère John depuis ses années de Visitorat à l’occasion ses voyages au Guatemala pour rencontrer les Frères d’Amérique du Nord qui dirigeaient dans ce pays plusieurs établissement scolaires. Depuis lors, j’ai été frappé par sa forte personnalité et l’authenticité de sa vie. Au cours de son mandat de Vicaire Général, eut lieu le terrible séisme qui fit plus de 20 000 morts au Guatemala. Sa visite fraternelle m’a profondément marqué. J’ai eu la chance par la suite, comme vous le savez, d’être son Vicaire Général. Ce fut alors que j’ai pu connaître plus profondément encore ses qualités exceptionnelles et m’enrichir de sa présence.
Je voudrais vous dire, en ces moments, quels sont les traits de sa personnalité qui m’ont le plus impressionné. J’ai découvert chez le Frère John un homme de convictions, profondément spirituel, d’une grande vie intérieure, capable de communiquer à d’autres les valeurs lasalliennes et doté d’une extraordinaire capacité de commandement. Il est toujours resté proche des jeunes comme j’ai pu le vérifier une fois de plus durant ma récente visite à Memphis au cours d’une rencontre avec un groupe de jeunes volontaires avec lesquels il entretenait une belle relation d’amitié. Une autre de ses caractéristiques a été son amour lucide et filial de l’Église.

J’ai personnellement beaucoup apprécié la forte impulsion qu’il a donnée à l’association avec les Laïcs et à la Mission partagée, son intérêt pour la renaissance de l’Institut dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est après la chute du Mur de Berlin et son souci tout particulier du développement missionnaire en Afrique et en Asie. Sa préoccupation de la Défense des Droits de l’Enfant et son appui résolu en faveur de l’Université de Bethléem au service du peuple Palestinien méritent d’être particulièrement mentionnés. Nous pouvons certainement tous nous souvenir de ses visites et de ses écrits qui ont donné une forte impulsion à la rénovation de l’Institut et de sa mission.
Enfin, je ne voudrais pas omettre de signaler un autre aspect de la vie du Frère John qui m’a grandement inspiré: son grand amour pour sa famille. Un amour qui se traduisait par l’affection, la proximité et l’admiration. J’ai eu l’occasion d’échanger avec Michel, son frère prêtre et avec son frère Édouard et sa famille, pendant ma dernière visite à Memphis.

Leur affection et leur soutien mutuels étaient impressionnants
À la fin de notre 43ème Chapitre Général, au cours d’une séance d’hommage au Frère John Johnston, trois Frères représentant les trois langues officielles de l’Institut ont exprimé l’estime que nous éprouvions tous pour sa personne, alors que s’achevait son ministère d’animation de l’Institut en l’an 2000. Je me permets d’en citer quelques extraits.

Le Frère Jacques d’Huiteau, Visiteur de France à l’époque et aujourd’hui Conseiller Général disait: «Frère à la fois compréhensif et ferme, vos lettres pastorales donnent des critères pour nous mettre en route. Elles nous invitent à une réflexion lucide. J’apprécie beaucoup votre respect des diverses Régions de l’Institut, tout en les encourageant à répondre aux défis qui sont les leurs».

Pour sa part, le Frère José Manuel Aguirrezabalaga, alors Visiteur du District Central d’Espagne, ajoutait: «Le Frère John a aidé à regarder le présent tout comme l’avenir et à agir de façon pro-active pour la Défense des Droits de l’Enfant, les nouveaux engagements apostoliques avec les pauvres, la lecture lasallienne de la réalité, la fidélité créative pour réduire le fossé entre les mots et le faits».

Finalement, notre actuel Vicaire Général, qui était alors Régional des USA-Toronto, affirmait: «Vous parlez avec passion des Droits de l’Enfant. Vous connaissez les Frères par leur nom et vous les encouragez. À la fois serein et passionné, vous savez quand il faut avancer lentement, J’ai apprécié votre manière de voir les choses, votre capacité d’adaptation et votre réalisme.»

Nous avons eu le bonheur d’avoir parmi nous le Frère John pendant la première semaine de notre 44ème Chapitre Général. Nous nous souvenons tous avec émotion de son intervention sur le caractère central de notre vœu d’Association pour le service éducatif des pauvres. Dans cette occasion mémorable, il nous a confié de quelle manière nouvelle il était en train de vivre l’Association dans sa maladie.

Voici quelle furent ses paroles: «Depuis le mois d’octobre dernier, je comprends et je pratique l’association de manière nouvelle. J’avais fait auparavant l’expérience de l’Association comme communion de personnes unies par leur engagement dans la mission lasallienne. Mais pendant les six derniers mois, je vis une expérience d’Association que je n’avais jamais connue. Le nombre et le contenu des messages reçus par e-mail, par lettres ou par cartes, par téléphone ou par des visites de lasalliens, Frères ou Laïcs m’ont étonné. Les mots d’affection exprimant leur souci à mon égardm’ont profondément ému… Maintenant, je comprends mieux et de manière plus profonde l’Association car je l’ai expérimenté de façon nouvelle». Nous ouvrant alors son cœur, il nous a demandé de prier pour lui «afin qu’il soit capable de dire OUI à ce que les Seigneur me demande maintenant et à ce qu’il me demandera dans l’avenir. Je vous demande de prier pour moi pour que je puisse boire le calice que le Seigneur veut que je boive.Pour moi, c’est tout cela que signifie suivre le Christ.»

Je ne voudrais pas terminer ce bref compte rendu, qui sera suivi et enrichi plus tard par une de nos circulaires, sans remercier la communauté de l’Université des Frères des Écoles Chrétiennes de Memphis pour avoir si fraternellement accompagné le Frère John dans les derniers mois de sa vie. J’ai été fortement impressionné par le témoignage de fraternité, d’attentions et de soutien qu’à tous moments ils lui ont offert comme de véritables Frères. Mes remerciements vont aussi à la merveilleuse infirmière que fut pour John, Pat Bader. Elle a été pour John un ange gardien.

Fraternellement.

Br. Álvaro Rodríguez Echeverría
Supérieur Général des FEC

Également à consulter :

Archives de toutes les actualités
Calendrier des événements

Si vous avez des nouvelles que vous souhaiteriez nous voir publier, veuillez nous les communiquer en cliquant ici

Tous droits réservés © Frères des écoles chrétiennes, District du Canada Francophone   |  Réalisation OmniMedia