Témoignages à l’occasion des funérailles de Frère Daniel Croteau

Témoignages à l’occasion des funérailles de Frère Daniel Croteau

Il est temps que tu rentres

Finis les migrations
Les transits, les voyages
Il est l’heure, couche-toi
Et viens dans mon Royaume
Tu ne partiras plus
Viens pour te reposer
Viens savoir si j’existe

Mon fils de Félix Leclerc

Frère Daniel Croteau, de la com­munauté des Frères des Écoles chré­tiennes, est décédé à la Résidence De La Salle, 300, chemin du Bord-de-l’Eau, Laval, le 27 janvier 2021, à l’âge de 86 ans et 4 mois, après 68 ans de vie religieuse.

Fils d’Henri-Raoul Croteau et de Marie-Rose Hamelin, il naquit à Sainte-Marie-de-Blanford (Nicolet) le 16 septembre 1934.  Il entra au noviciat des F.É.C. à Sainte-Foy en 1951 et fit sa profession perpétuelle à l’Académie de Québec en 1959.                    

Ses diverses obédiences furent les suivantes :

1955    Québec, Jacques-Cartier (professeur)

1956    Forestville (professeur)

1958    Québec, Saint-Jean-Baptiste (professeur)

1959    L’Islet (professeur, maître de salle)

1961    Saint-Raymond (professeur)

1962    Sainte-Foy, petit-noviciat (maître de salle)

1966    Ste-Foy, rte de l’Église (pastorale vocationnelle)

1967    Ste-Foy, maison prov. (pastorale vocationnelle)

1969    Cameroun (Bafang, Douala, Diang)

1993    Loretteville

1994    Ottawa, le Foyer (directeur)

2002    Ottawa, communauté Pierre-Sauvé, King Edward (animation vocationnelle)

2003    Québec, rue Cook (pastorale)

2004    Sainte-Foy, 2595, Quatre-Bourgeois (directeur de communauté)

2009    Sainte-Foy, 2555, Quatre-Bourgeois (directeur de communauté)

2011    Sainte-Foy, 2595, Quatre-Bourgeois (directeur de communauté)

2012    Laval, Résidence De La Salle (directeur de communauté)

Éloge funèbre de Frère Daniel Croteau par Frère Florent Gaudreault, FÉC

Depuis l’annonce du décès de F. Daniel, les témoignages furent nombreux à me parvenir, s’adressant à moi, mais aussi à tous les confrères de la Résidence et du District.

On mentionne sa générosité, son dévouement inlassable, la qualité de son accueil, son souci d’être présent auprès de chacun et d’œuvrer à constituer à la Résidence une grande famille. On signale aussi sa grande simplicité, son humanité et sa profondeur spirituelle.

F. Daniel était directeur de la communauté depuis septembre 2012. Depuis trois ans, je ne lui remettais des obédiences que pour un an, car sa santé me préoccupait; il avait eu à subir deux importantes interventions, la dernière pour un anévrisme. L’été dernier, je lui avais demandé s’il préférait prendre sa retraite ou continuer encore un an. Il m’avait répondu qu’il avait l’impression que les frères, et aussi les responsables des confrères d’autres Instituts, aimait sa présence et la souhaitait; il avait donc pris la décision de continuer encore, mais je lui disais que ce serait sa dernière année, ce qu’il avait facilement accepté. Il avait plus que mérité sa retraite et je me faisais une joie de savoir qu’il allait enfin en profiter. Mais le sort, ou la Providence, en a décidé autrement. Je maintenais le contact avec lui, par internet ou par téléphone, tous les jours ou tous les deux jours, et ces si nombreuses communications m’ont permis de constater à quel point vous lui teniez tous à cœur, les confrères, bien sûr, mais aussi les membres du personnel.

Frère Daniel avait connu une autre carrière, très active, avant de venir comme directeur de la communauté de la Résidence et, auparavant, de celle de Québec. Il avait d’abord été professeur dans diverses écoles de la communauté à partir de 1955 avant de s’occuper pendant deux ans de l’œuvre des vocations, puis de faire le grand saut vers le Cameroun, où il œuvra pendant tout près de 25 ans. De nombreux témoignages nous sont d’ailleurs venus de Frères Visiteurs d’Afrique, mais aussi d’anciens élèves vivants maintenant eu Europe. L’un d’entre eux, vivant maintenant en Pologne, m’a d’ailleurs demandé de lire, lors des funérailles de Daniel, le témoignage d’un membre de son groupe constitué d’anciens élèves du Collège De La Salle de Douala, Cameroun, qui vivent en Europe. Je le ferai dans quelques instants.

Parallèlement à tout ce travail, ici au Québec, mais aussi à partir d’Ottawa ou d’Afrique, il faisait de l’accompagnement spirituel, par écrit ou par téléphone la plupart du temps. Plusieurs de ces personnes nous ont aussi fait parvenir leurs sympathies et leurs témoignages. Voici un extrait de l’un d’eux : (Dr Marie-Josée Drolet)

Sa rencontre a été un des plus beaux cadeaux de ma vie.

Frère Daniel m’a aidé et soutenu, tant dans ma carrière professionnelle de médecin qu’au niveau personnel pour les grandes décisions de ma vie. 11 disait que j’étais la « petite servante du Seigneur ».

Je ne saurai jamais comment le remercier de toutes les attentions à mon égard. Il était un rayon de soleil dans plusieurs mes journées difficiles, depuis une quinzaine d’années. Il était toujours de bonne humeur. Il avait un don de clairvoyance et me il guidait. Il avait prédit la rencontre de mon futur mari, en 2006. Il est venu à mon mariage en 2009.

Il m’a réconforté et appris à prier. Nous avons prié ensemble pour tous mes patients décédés en soins palliatifs. Pour plusieurs de ceux-ci, il a fait dire des messes et il a prié pour eux, avec la communauté.

Il m’a encouragé à faire de l’enseignement à l’université. Il m’a aidé à repousser mes limites, avec confiance. J’ai fait des choses dont je ne me croyais pas capable, avec son soutien.

La seule chose qui me console c’est de sentir de la joie quand je pense à lui. Il est au Ciel avec Jésus qu’il aimait tant. Je pense à lui tous les jours et j’ai hâte de le revoir à la fin de ma vie. »

J’aurais d’autres beaux témoignages à vous présenter, mais je ne veux pas prolonger indument. Nous allons les rendre disponibles dès aujourd’hui sur le site web du District; on pourra, ici, les imprimer au profit des Frères qui n’ont pas accès à internet. Je remercie les responsables des divers Instituts présents à la Résidence d’avoir tous fait parvenir des marques de sympathies et des témoignages, que vous pourrez lire dans le dossier dont je viens de vous parler. Je terminerai donc par le témoignage d’un ancien élève du Cameroun, qui vit maintenant à Lyon, France.

Très cher Frère Daniel Croteau, tes funérailles sont l’occasion pour moi de te saluer une dernière fois.

En ce moment douloureux, je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à mon ancien Directeur Daniel Croteau au collège De la Salle à Douala et au CETI Saint-Joseph de Diang « au Cameroun » dans les années 1987. Je te remercie de m’avoir encadré, orienté et conseillé. Cela m’a permis de grandir physiquement et spirituellement.

Je me rappelle bien en 1989 quand mon feu oncle «l’abbé Nicolas BOUMTJE Directeur diocésain à Douala» avait décidé que je quitte le collège De la Salle pour te suivre à Diang, ce voyage fut pour moi un tournant dans ma vie future. Tu m’avais accueilli à bras ouverts et surtout tu m’avais confié une responsabilité de chef de Case; plus tard j’étais devenu intendant.

Après mon CAP en Mécanique de Fabrication, mon oncle avait décidé de m’envoyer en France pour continuer mes études avec l’aide de ta collaboration ; « trouver un lycée technique, tu nous avais proposé Saint-Joseph à Nevers».

Vous vous êtes totalement investi pour l’éducation des enfants, n’épargnant ni santé, ni efforts. Vous m’avez donné un magnifique modèle de labeur et de persévérance. Je vous suis redevable d’une éducation dont je suis fier, tu laisses dernière toi de nombreux orphelins que tu as éduqués et des milliers de Camerounais qui veulent te dire Merci.

J’aimerais que dans un moment de recueillement, d’une pensée unique, qu’on accompagne Frère Daniel aux confins de ce monde où son esprit agile doit reposer en paix.

NYOUNAI BOUMTJE Féréol, 99, LYON – France

C’est sur ce second témoignage que je termine. Les deux nous auront permis de voir l’influence très positive qu’il aura eue sur des personnes auprès desquelles il a œuvré il y a plus de trente dans, dans le domaine de l’éducation, et qui tenaient à lui exprimer leur reconnaissance, et l’influence qu’il a eue aussi dans le champ de la direction spirituelle. Sa présence auprès de nous fut aussi grande et je partage votre peine, vous auprès de qui il se donnait corps et âme, mais dans la joie. Notre espérance nous aide à vivre cette épreuve et je ne doute pas qu’il continue à intercéder pour chacun. Comme l’écrivait Victor Hugo, « les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents. »

Frère Florent, Supérieur provincial

Témoignages reçus à la suite de l’annonce du décès de Frère Daniel

Je viens, au nom des Frères de Saint-Gabriel, vous offrir nos plus sincères sympathies suit au décès de Frère Daniel Croteau. Sincères sympathies également, à tous vos confrères, à la famille de Frère Daniel, ainsi qu’aux bénéficiaires et su personnel de la Résidence De La Salle.

Nous avons tous grandement apprécié l’inlassable dévouement de Frère Daniel. Il ne ménageait aucun effort pour assurer l’animation spirituelle et fraternelle au sein de la Résidence De La Salle.

Nous avons aussi admiré l’attention qu’il portait à chacun des bénéficiaires. Si l’un d’eux éprouvait un problème particulier, Frère Daniel était là pour l’écouter et l’aider à passer ce moment difficile. Si l’un d’eux était hospitalisé, Frère Daniel allait le visiter.

Lors de mes visites à la Résidence De La Salle, j’ai eu maintes occasions d’apprécier son sens de l’accueil. Il était toujours disponible pour échanger quelques nouvelles et me rappelait que j’étais toujours le bienvenu à me joindre à mes confrères pour le repas.

Soyez assurés de notre prière d’action de grâce pour la vie et la mission de notre Frère Daniel.

René Delorme, f.s.g, provincial

Je suis encore sous le choc de la nouvelle du décès du Frère Daniel; quelle tristesse! Je vous offre mes plus sincères condoléances. 

Frère Daniel était si généreux, délicat, minutieux, et si priant; mais surtout, comme vous me disiez, Frère Florent, il aimait tellement ses frères, il adorait faire ce qu’il faisait, toujours en tenue de service! Comme musicien au service de la communauté, je me souviendrai de lui comme une personne qui aimait le Beau liturgique, qui élève l’âme, commeil me disait si souvent… et il nous a donné maintes fois l’occasion de pouvoir célébrer dignement, tant les Fêtes et les Solennités que les célébrations moins officielles… C‘est Pâques à chaque eucharistie, me disait-il… 

Un ami prêtre aura une intention particulière pour son repos éternel au moment de la messe demain.

Qu’il repose dans la paix de Dieu!

Martin Boucher, organiste

Je suis vraiment très peiné d’apprendre la mort de notre cher frère Daniel. Je n’avais pas réalisé la gravité de sa situation et je suis tellement désolé de n’avoir pu me rendre à son chevet pour lui imposer les mains et le bénir. Comme pour mon frère Marcel, j’ai l’impression que les circonstances pénibles de la pandémie nous volent des moments si précieux de rencontre et d’adieu tellement légitimes.

Je pense à l’amitié que nous avons développée l’un pour l’autre, aux relations privilégiées que nous avons entretenues durant ces années heureuses, de la bonté et de la générosité qu’il a su témoigner envers mon frère Marcel et envers moi. Je suis reconnaissant à toute la communauté pour ce privilège d’en faire partie et j’ai tellement hâte que les conditions de vie nous permettent de nous rencontrer à nouveau.

Je demande au Seigneur de conduire notre frère Daniel auprès de Lui dans son royaume et je célèbre l’eucharistie de dimanche prochain pour lui, pour vous et pour toute la communauté de la résidence  De La Salle, en action de grâce pour cette vie réussie au service de Dieu et des autres.

Avec toute mon amitié.

Claude Brissette, ptre

C’est avec beaucoup de regrets et douleurs que nous avons appris le décès de Frère Daniel Croteau. Il fut l’un des nôtres et avait rendu d’énormes services, comme tout bon Frère des Écoles chrétiennes, à la jeunesse africaine, les jeunes qu’il a formés et encadrés sont devenus de grands cadres de l’administration et de grands responsables aussi bien pour leur famille et que pour la société nationale.

En mon nom propre et au nom de tous les Frères du District d’Afrique Centrale, je vous adresse nos sincères condoléances avec une ferme promesse de prier et demander des messes pour le repos de notre cher Frère.

Cher Frère Visiteur, vous voudrez bien transmettre nos condoléances à tous les Frères de votre district de Canada francophone ainsi qu’aux membres de la famille du Frère durement touchés et éprouvés.

DANIEL, REPOSE EN PAIX !

Visiteur du district d’Afrique Centrale

Douala, Cameroun 

Personnellement, j’ai connu Frère Daniel en 1983. D’abord comme directeur, puis ami proche et conseiller spirituel. 

En 1993, quand je m’envolais pour les études supérieures en Pologne, Frère Daniel prenait la direction retour pour le Canada. 

Nous correspondions ensemble. J’ai reçu son dernier courriel en novembre 2020. J’étais resté inquiet sans réponse de la part du Frère Daniel quand je lui avais envoyé les vœux de Noel et de Nouvel an 2021. 

Je recevais régulièrement les informations des Frères que j’avais connus au Cameroun. J’ai nommé: feu Frères Aurélien DESCHENNE, feu Laurent RIOUX, feu Marcel TÊTU, feu Gilles MARTINEAU, feu Jean Gaétan LAPERRIÈRRE.

Au nom des anciens élèves et anciens enseignants de De La Salle de Douala en Europe (Joseph FONGANG, Michel KAPTUE FOTSO, Samuel FOSSO, Love DJANKO, Christian FAMBO, Calixte NDONGMO, Jean BOME, Calvin NFENGWANG, Piotr IMIELSKI, Arnaud TCHUDJO au Canada, pour ne citer que ceux-là).

Nous sommes de tout cœur avec vous dans ces moments si difficiles.

Frère Daniel fut un animateur de prière et de chants religieux. Il était grand, bien droit, beaucoup de charisme, un homme au grand cœur. Un éducateur qui ramassait les papiers aux pieds des élèves sans parler. Ce frère directeur qui a su guider les jeunes que nous étions. Un grand missionnaire et confrère, toujours prêt à partager les moments de prières. Il était très apprécié dans le milieu lassallien de Bafang, Douala et Diang. Il restera gravé dans notre mémoire. Nous garderons un souvenir chaleureux et tendre au fond de notre cœur.

Prions le Seigneur pour que son âme repose en paix au Paradis, mais aussi dans nos mémoires. Puisse Dieu l’accueillir et lui réserver la juste récompense pour sa contribution dans cette immense œuvre d’éducation chrétienne, d’évangélisation et la vie sociale des jeunes à Bafang, Douala et Diang (Cameroun).

Nous vous présentons nos sincères condoléances.

Joseph FONGANG

Représentant des anciens élèves de De La Salle de Douala en Europe,

Ami et élève du Frère Daniel CROTEAU,

Ancien élève du Collège De La Salle de Douala (année 1982-1989),

Ancien enseignant au Collège De La Salle de Douala (année 1991-1993).

Marques de sympathie reçues

Je viens d’apprendre la très triste nouvelle du décès de Frère Daniel.

Cette nouvelle m’a surprise et m’attriste énormément.

Je me permets de transmettre au nom de l’équipe de musiciens et organistes des Frères des écoles chrétiennes, à toute la communauté, nos très sincères condoléances et l’expression de notre profonde sympathie.

Si jamais un ou quelques-uns d’entre nous peuvent être de service lors d’un recueillement ou de funérailles, ce sera bien sûr un honneur. 

Frère Daniel restera toujours gravé dans ma mémoire,un homme bon, attentionné, à l’écoute, fier et juste.

Guillaume St-Cyr, Organiste et chanteur pour les FEC

Je viens tout juste d’apprendre le décès de Frère Daniel Croteau.  C’est avec tristesse que je vous transmets mes plus sincères condoléances.  

Voyant les dernières nouvelles le concernant, je comprends bien que les perspectives n’étaient pas bonnes.  Il est maintenant auprès du Seigneur qu’il aimait tant.  

Sincèrement,

Julie Baillargeon, Directrice générale de la Villa des Jeunes

C’est avec grande tristesse que nous, les Frères de Toronto, avons appris le décès de Daniel. Nous avons, maintenant, un nouveau saint au ciel pour nous aider dans nos tâches quotidiennes. Nous partageons votre peine et vous faisons part de nos sincères condoléances.

Mel O’Neill, F.É.C. Toronto

Nous avons appris ce matin avec regret le décès du Frère Daniel Croteau, rappelé rapidement à la Maison du Père.  A vous et aux Frères des Écoles Chrétiennes, nos sentiments de profonde sympathie.  Il était bien accueillant, dévoué, bienveillant, comme supérieur à la Résidence De La Salle.  Nos religieux et moi-même en conserverons un bon souvenir.  Nous vous assurons de nos prières pour le repos de son âme, particulièrement à l’Eucharistie.

Recevez mes salutations fraternelles

P. François Breton, C.F.S.

J’apprends aujourd’hui le décès du Frère Daniel. On m’avait dit qu’il avait fait une chute; je vois qu’il ne s’est pas vraiment rétabli. C’est une lourde perte pour les Frères. Jusqu’à la fin, il a été serviteur. Cela désorganise sans doute la communauté de Ste-Dorothée.

Gilles Routhier, professeur, Titulaire de la Chaire Monseigneur-de-Laval

Université Laval

Nous avons appris hier le décès du Frère Daniel Croteau.

Au nom de la congrégation des missionnaires montfortains, je vous offre nos plus sincères condoléances.

Par son accueil, son sourire, son empathie, Frère Daniel a coloré toutes nos relations avec la Résidence De La Salle.

Notre célébration communautaire de l’Eucharistie de samedi sera offerte pour le repos de son âme, et en action de grâce de tout ce qu’il a été pour nous.

Fraternellement,

P. Georges Madore, S.M.M.

Supérieur provincial des Montfortains

Un petit mot pour exprimer mes sympathies à la communauté des Frères des Écoles chrétiennes, aux résidents et employés de la maison qui l’ont côtoyé et aimé.

Bon courage en ces temps difficiles.

Amitiés, Carl Matthieu, organiste

C’est avec grande tristesse que nous apprenons le décès du frère Daniel Croteau F.É.C.  Doté d’une gentillesse à toute épreuve, il était très proche de nos frères à l’Infirmerie.  Nos prières l’accompagnent. Au nom de tous les frères capucins, nous présentons nos plus sincères condoléances à votre communauté.

Fraternellement,
F. Benny Vincent, capucin.

J’ai été attristé, cette semaine, à l’annonce du décès du frère Daniel Croteau.

Il laisse derrière lui un grand vide; il était un homme de bonté, de disponibilité et d’écoute, cherchant à faire plaisir, cherchant à créer la fraternité, une seule grande famille. Acceptez, avec mon humble prière, mes sincères condoléances.

Raymond Leroux, F.S.G.

J’ai appris avec grande émotion le décès du frère Daniel. Je viens vous présenter mes sincères condoléances à vous et à tous les frères.

 Abbé Kog Evariste SOMDA, Diébougou, Furkina Faso

Je découvre le faire-part de décès de F. Daniel Croteau. Condoléances au district. Il était encore, à lire la liste de ses missions, directeur de la communauté des anciens. Je l’ai rencontré quelques fois, et j’admirais son courage d’accepter des responsabilités pas faciles du tout. Nous sommes bien fragiles. Qu’il repose en paix!

F. Claude Reinhardt, Paris

J’apprenais ce matin par le Frère Gaston Dubé le décès du Frère Daniel Croteau. Grande surprise! Vous m’aviez informé auparavant d’une chute dans l’escalier, causant son entrée à l’hôpital. Je ne pensais pas du tout que cela le conduirait à son décès. 

Je viens donc vous présenter, Frère Florent, mes sincères condoléances pour cet important départ vers le Père. Parcourant la courte notice nécrologique qui accompagnant l’information du décès, j’ai pensé que Dieu saura sûrement le récompenser de sa longue vie donnée, soit au Canada, soit dans les missions. Et je lui suis reconnaissant aussi pour tout le soin qu’il a pris de moi durant mes vacances au Canada.

J’offre mes sympathies à toute la communauté de la Résidence De La Salle de Ste-Dorothée.

Je me joindrai à vous tous le 24 février, jour de ses funérailles à la Résidence, pour demander au Frère Daniel de continuer à protéger la communauté dont il prenait un grand soin.

Je vous suis uni spécialement dans ces jours pénibles.

Fraternellement,

Frère André Labelle, Dasmarinas, Philippines

(Résumé d’un appel du Père Louis Gagnon, Supérieur des Trinitaires, qui a passé environ 2 mois à la RDLS l’an dernier.)

Il a appris le décès de F. Daniel par le journal de ce matin. Il m’a appelé tout de suite. Il souligne que F. Daniel fut vraiment en tenue de service jusqu’à la fin. Il fut frappé par son humanité, sa grande simplicité, ne cherchant à en imposer d’aucunes façons; il souligne aussi sa profondeur spirituelle, son humilité, sa délicatesse. Il conserve de lui le meilleur souvenir. Il dit que ce qui l’a frappé durant son séjour, c’est l’aspect communautaire de la vie à la Résidence et il compte bien y revenir quand sa santé le demandera.

Je voudrais vous traduire toute notre compassion et notre communion de prière pour le décès de Frère Daniel Croteau.
Que son âme repose dans la paix du Seigneur! Qu’il intercède pour l’Institut!
Je vous souhaite une bonne fête de saint Miguel en ce jour.
Fraternellement,

Frère Julien Diara, Visiteur du District d’Afrique de l’Ouest,Burkina-Faso

Cher Frère Visiteur, vous voudrez bien transmettre nos condoléances à tous les Frères de votre district de Canada francophone ainsi qu’aux membres de la famille du Frère durement touchés et éprouvés.

DANIEL, REPOSE EN PAIX !

Frère Anatole DIRETENADJI

Visiteur du district d’Afrique Centrale 

J’ai été attristé d’apprendre le décès de F. Daniel. Mes pensées et mes prières sont avec vous, alors que vous pleurez son départ. La nature tragique de l’événement rend la chose encore plus regrettable.

Que la paix du Seigneur soit avec vous!

Brother Lawrence Goyette, Visiteur auxiliaire,

District de DENA (District of Eastern North America), Eatontown, New Jersey, U.S.A.

C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris le décès de Frère Daniel Croteau. Il m’a soutenu dans ma vie pendant douze ans car je fais de l’angoisse. Sa patience et sa générosité étaient remarquables. Il a guéri des enfants que je lui recommandais; c’était un ange écouté de Dieu.

Que son âme repose en paix. Je continue de le prier au ciel, là où il est présentement.


On peut récupérer le document intégral de ces témoignages en utilisant le lien suivant: Témoignages – Frère Daniel Croteau