Pacte éducatif mondial.

Pacte éducatif mondial.

Aux débuts de notre Institut, le Fondateur a constamment soutenu les enseignements de l’Église, même lorsque son point de vue lui apportait difficultés personnelles et risques pour lui et pour l’engagement de ses disciples dans l’éducation des enfants des familles vivant en marge de la société. Cet aspect de l’héritage éducatif et spirituel du Fondateur a été transmis d’une génération de lasalliens à la suivante.

Bien que nous soyons fiers d’être des religieux laïcs, nous offrons un soutien indéfectible aux pasteurs de l’Église et coopérons avec l’Église locale chaque fois que cela est possible. Aujourd’hui, nous avons l’occasion de revitaliser notre engagement envers ce que l’Église, et plus particulièrement le Pape, propose non seulement aux fidèles catholiques mais aussi au monde.

La proposition du Pape d’un Pacte éducatif mondial puise dans le tréfonds de notre expertise et, plus important encore, dans notre charisme qui est « d’assurer une éducation humaine et chrétienne aux jeunes, spécialement aux pauvres, selon le ministère que l’Église [nous] confie. » 

Dès que le Pape a lancé son pacte, notre Institut a répondu immédiatement par des initiatives de Frères individuels et de Partenaires lasalliens, et d’institutions éducatives de tous niveaux et de toutes modalités. Nous pouvons voir des exemples d’initiatives en faveur du Pacte dans la récente édition de la publication de l’Institut, INTERCOM. Les médias numériques sont également utilisés pour faire connaître ces initiatives.

Ce Pacte ne pouvait tomber à un meilleur moment, en ces temps où le Pape fait évoluer l’Église vers un modèle de synodalité. Selon le caractère synodal de l’Église, chaque croyant est appelé à participer à la mission de l’Église qui consiste à témoigner de la résurrection et des valeurs de Jésus. Parmi ces dernières, on peut citer le fait de placer l’être humain au centre, de travailler à la construction de la paix, de promouvoir la justice, de servir les personnes vulnérables et marginalisées et de prendre soin de l’environnement. Certains d’entre eux sont directement liés aux sept engagements du Pacte.

C’est un moment où chaque membre de la Famille Lasallienne est invité à prendre part, voire à jouer un rôle de premier plan. C’est pourquoi j’exhorte personnellement chacun d’entre vous, Frères, Partenaires lasalliens et membres des communautés éducatives, à contribuer à la construction d’un monde meilleur ; un monde qui, pour beaucoup, représente un idéal utopique hors de portée, mais qui, pour nous, représente un rêve qui peut être réalisé.

Je profite de cette occasion pour vous remercier tous pour ce que vous faites chaque jour et pour ce que vous continuerez à faire pour toucher et remuer les cœurs de la nouvelle génération, afin qu’ils soient des agents de la transformation sociale, du bien commun et du Règne de Dieu.

F. Robert Schieler
Frère Supérieur général

Note: cet article est tiré du site web de l’Institut des Frères des Écoles Chrétiennes que l’on peut consulter au: https://www.lasalle.org/fr/ladhesion-lengagement-public-de-la-famille-lasallienne-envers-le-pacte-educatif-mondial-du-pape-francois/

Pour en connaître davantage et signer le pacte éducatif mondial, suivez le lien suivant: https://pacto.lasalle.mx/RAIZ_FR/index.html